Reserve et frayère

Voici des photos prises par Sussu en attendant qu’il ouvre un blog ?

Reserve sur la Couze.

Il s’agit d’un bief qui alimente un moulin. Couze fut un gros centre de fabrication de papier, époque aujourd’hui révolue mais qui a vu fleurir de nombreux moulins sur la partie basse de la rivière. Un de ces moulin a été restauré en tant que musée et sa visite est digne d’intérêt pour le voyageur ou même les locaux. Une petite leçon d’histoire sur le passé d’une commune qui fut autrefois très active.

réserve


Frayère sur le bief en question.

Il est arrivé que la fédération de pêche du département procéde a un prélévement de géniteurs pour repeupler des frayères aménagées  plus en amont  du cours d’eau.

Quel dommage que l’on ait sacrifié des kms de frayères à coups de pelle mécanique (que l’homme peut être con parfois).

 frayère

2 commentaires.

  1. Dingue ces frayères. On a l’impression que le courant n’est pas vraiment soutenu pourtant elles ont bien l’air d’y frayer ! Elles ont p’tet pas trop le choix remarque. En tout cas c’est rigolo de voir ca en pleine ville!

Les commentaires sont fermés.