Rêves d’ouverture

Les premières prises de la saison,  en surface sur des imitations de March Brown, sont le plus souvent réalisées.
 
 
Elles alimentent un souvenir imprérissable à chaque fois ravivé.
 
 
Souffrant l’attente impatiente de l’ouverture chaque année.

 
Avec l’espoir que notre rivière préférée, nous offre les conditions tant désirées.
 
 
Pour que le miracle de l’éclosion arrive à son apogée.
 
 
Et que les trésors dorés au fond du filet nous puissions admirer.
 
 
Sans doute pour flater notre égo, nous en tirons le portrait.
 
 
  Mais surtout, pour que nos rêves perdurent, dans l’eau à nouveau sont lachés.

5 commentaires.

  1. Ce n’est pas un rêve Didier, mais bien la réalité. Elles sont vraiment belles ces truites…
    Félicitations pour avoir fait ces rencontres magiques.

  2. De bien jolis trésors que tu m’avais cachés.
    Et qu’il est bon de les dévoiler.

  3. Beaux poissons Didier, ça me fait rêver ! ^^
    C’est sur la Dordogne que tu les a faits ?

  4. Kikoo Didier!!!
    Ah les belles brunes de la Belle!!!qu’elles sont belles!!!
    Joli reportage plein de poesie
    Merci et à très bientôt j’espère.(peut être dans le 64 si tu as le temps ;o))
    @++

  5. Salut Didier,
    Jolies truites!
    Comme tu le dis , pourvu que nos rêves perdurent!
    @+
    kiki

Les commentaires sont fermés.